Activités et projets réalisés …

…par l’UJRT durant l’exercice 2010-2011

Dans le cadre de nos démarches, nous avons contacté les organisations et personnalités suivantes:
Au mois de Février 26 2010, nous avons  écrit une lettre à la Conférence épiscopale de Turquie afin de solliciter l’aide de Caritas. M. Padovese, le président de Caritas Turquie et le président de la Conférence épiscopale de Turquie a pris note de notre lettre et ensuite téléphoné à René, le samedi 27 mars à 11 heures pour le remercier. Il a promis de nous aider ensuite il a envoyé un courriel le dimanche 28 mars à pour rappeler sa promesse.
Le 07 Juillet 2010, l’organisation «Kimse Yok Mu» nous a donné un peu de nourriture.
II.B. Rencontre avec Caritas
Le 25 Mars 2010, nous avons eu notre première réunion avec Caritas. En conclusion, M. Marmara le directeur de Caritas nous a demandé de rédiger un projet afin qu’il puisse essayer de trouver des fonds pour nous.
Le08 avril 2010, nous avons présenté un projet  à la Caritas pour trouver une maison et le projet a été accepté. Nous avons ensuite trouvé une maison. Le loyer était de 700 TL. Nous avons deux chambres, une salle de séjour, une cuisine et une salle de bains pour 7 personnes. Nous avons déménagé  le 25 Juin, 2010. Depuis ce jour, la Caritas et IIMP ont payé le loyer pendant 6 mois, le loyer complet pour 4 mois et la moitié pendant 2 mois.
Le 23 Juillet 2010, nous a contacté le HCR inspecteur général à Genève. La demande était de faire un appel collectif pour l’amélioration des conditions de vie des réfugiés en Turquie. Nous avons évoqué les points suivants:
1. L’attente pour l’obtention du statut des réfugiés  vis à vis de l’UNHCR est anormalement  longue (entre un à deux ans, parfois même plus)
2. L’aide financière qui devrait être accordée aux réfugiés après la reconnaissance du statut des réfugiés à hauteur de 100TL ne sont pas toujours respecter, pour quelques raisons que nous ne pouvons pas comprendre
3. Après la reconnaissance en tant que réfugié, la période d’attente pour une réinstallation peut aller jusqu’à deux ans.
4. Les entretiens organisés par le HCR à Ankara BO sont prévues dans un délai très court, par exemple à la veille, ce qui rend difficile l’organisation d’un voyage à Ankara, en particulier pour les personnes qui ont à demander une autorisation de voyage auprès de la police à quitter leur ville satellite et aussi pour organiser le paiement du transport.
Nous avons compris que notre lettre avait été prise en considération comme il y a eu quelques petits changements.
5. En avril 2010, l’Association a contacté le père Jacquie, le Doyen, afin d’accueillir les membres de l’UJRT au Centre culturelle Don Bosco pour les cours de turc, l’anglais et des cours d’informatique.
6. Le 25 Septembre 2010, nous avons rencontré M. Jean-Michel Tricart pour discuter avec lui sur un projet de formation en informatique. Il a accepté de nous aider et a fait un don de deux ordinateurs et une imprimante afin que nous puissions apprendre à les utiliser. Nous avons également discuté avec lui du problème de notre loyer et Caritas nous a dit que le frère de Saint Joseph avait accepté de nous aider en payant la moitié de notre loyer pendant 6 mois, à partir de Novembre 2010.
7. Le 30 Octobre 2010, nous avons organisé une soirée de solidarité avec les migrants Solidarity Network (Göçmen Dayanisma GDA). L’entrée était d’environ 5 TL et l’argent récolter a été donné à l’UJRT. Nous avons reçu  1000TL.
Nous participons également  aux réunions mensuelles des ONG d’ Istanbul sur l’invitation de Rachel Levitan d’Helsinki Citizens ‘Assembly. On y rencontre avec les coordinateurs de plusieurs ONG à qui nous présentons notre organisation et nos difficultés.
8. Durant le mois de Novembre 2010, nous avons décidé d’aider sept de nos membres de payer leurs ikamet. L’UJRT a pris en charge les frais de defter  parası qui s’élevait à 138 TL.
9.Durant le mois de Décembre 2010, l’Organisation Internationale de Migration IOM  nous a remis un montant de 500$ et cet argent nous permis de faire des tasses, des T-shirts, des portes clef avec notre logo pour vendre, l’argent nous a permis de payer le loyer, les factures etc…
10.Au mois de Décembre 2010, nous avons reçu par GDA machine de sérigraphie, Göçmen Dayanisma GDA, nous a aidés à acheter le matériel. Nous avons appris à l’utiliser et nous avons imprimé 26 T-shirt pour l’UJRT que nous avons vendu après. Nous prévoyons de continuer cet atelier d’une manière plus organisée.
11. Le 17 Décembre, le HCR a finalement répondu à notre demande pour une réunion et nous avons rencontré un agent de protection d’Ankara BO et un agent de protection d’Istanbul. Nous étions 12 personnes de la UJRT ont assisté à la réunion. Nous avons  principalement discuté des questions de réinstallation.
12. En Décembre 18, 2010, nous avons organisé conjointement avec Göçmen Dayanisma GDA une conférence sur les conditions et situation de vie des jeunes réfugiés en Turquie. La conférence a eu lieu à l’Université Mimar Sinan. Tous les intervenants étaient des jeunes réfugiés et quelque 150 personnes ont assisté à la conférence. Les  ONG, le  HCR ainsi que des universitaires et d’autres personnes y ont assisté.
Après la conférence nous avons eu une autre soirée de solidarité organisée en collaboration avec GDA et nous avons gagné 710 TL

13. Le 18 Février, nous avons organisé en collaboration avec GDA un concert pour collecter de l’argent et nous avons gagné 800TL
14. Le 20 mai René s’est entretenu avec le vice-gouverneur d’Istanbul Mustafa Altintaş pour lui informer sur l’Union des jeunes réfugiés et ils ont parlé aussi sur le projet et la situation des ex-mineurs. Le gouverneur apprécié cette initiative de création de cette Union et lui a demandé d’écrire un projet.

15. Le 11 Juillet 2011 René et Amar ont rencontré Monsieur Atilla qui est l’un des responsables aux ministères des affaires intérieures sur les questions des villes satellites  et aussi de pouvoir légaliser l’UJRT auprès des autorités turques, ils ont été bien accueilli et leur proposition ont été pris en considération, les démarches sont en cours.

16. Durant le mois de février et mars 2011, nous avons accueilli plus de 6mineurs sur demande du HCR qui n’avaient pas de places pour loger avant leurs enregistrements auprès de la police et avant d’aller au centre pour mineur.

17. Plus de 18 membres de l’UJRT seront réinstaller cette année au Canada et États-Unis, et deux projets sont en cours pour pouvoir trouver deux maisons aux jeunes qui vont sortir du centre dans les jours avenirs.

18. Plusieurs ONG et personne de bonne volonté ont soutenu nos activités : IOM, Caritas, Eglise Assomption de Moda, IIMP, Père Jacquie, ASAM, Helsinki, GDA, Dabatem, etc…

19. le 29 juillet 2011, nous avons fait la remise et reprise du comité sortant de l’UJRT et le nouveau comité pour l’exercice  2011-2012.

20. René à trouver des fonds pour louer une maison à Yalova qui va accueillir 10jeunes transféré dans cette ville et ceux qui viendrons dans les jours avenir parce qu’ils n’y a pas des logements dans cette prévu pour les réfugiés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *